Concerts de musiques médiévales

24 juillet 2022  > 25 septembre 2022 Concert , Événement

Venez découvrir des duos de musique médiévale au cours de votre visite à la basilique cathédrale Saint-Denis !

Pour la deuxième année consécutive, la basilique cathédrale Saint-Denis donne carte blanche à trois duos de musiciens spécialistes et passionnés de musiques médiévales. Trois concerts au cours de la visite de la basilique auront lieu de juillet à septembre au sein du chevet de l’édifice dont l’acoustique mettra en valeur la grande diversité des compositions couvrant presque dix siècles de musiques sacrées et profanes. Toutes les familles d’instruments seront représentées.

À l’issue de chaque concert, les musiciens vous présenteront leurs instruments et apporteront des éléments de contexte, en lien avec leur programme.

Programme

Dimanche 24 juillet

Gaëlle Durand : vièle à archet da bracco, voix
Maxime Fiorani : percussions, voix

Des pierres d’Aquitaine résonnant de la langue d’oc aux confins enneigés des forêts germaniques, Gaëlle Durand et Maxime Fiorani vous inviteront à savourer un choix de musiques médiévales d’Europe, du XIe au XVe siècle. Ils s’accompagneront d’instruments issus de la reconstitution historique, dont ils feront la présentation. 

  1. Ut queant laxis - Guido d’Arezzo (v. 990 - v. 1040)
    Hymne à saint Jean-Baptiste. XIe s., 1re moitié
  2. A Chantar - Beatriz de Dia (v. 1140 - v. 1175)
    Chanson de trobairitz (femme-troubadour). XIIe s., 2e moitié
  3. Ce fut en mai - Moniot d’Arras (actif vers 1225)
    Chanson de trouvère. XIIIe s., 1re moitié
  4. Unter der Linden - Walther von der Vogelweide (v. 1170 - v. 1230)
    Chanson - minnesang, XIIIe s.
  5. Trois Cantigas de Santa María - attr. à Alphonse X de Castille (1221-1284)
    Non sofre (n°159) / Como poden (n°166) / Como somos (n°119), XIIIe s.
  6. La Quinte estampie royale - anonyme
    Estampie. Paris, BnF ms fr. 844, Manuscrit du Roi, vers 1270-1320
  7. Robin, par l’ame ten pere - Adam de la Halle (v. 1245 - v. 1288)
    Chanson extraite du Jeu de Robin et Marion. XIIIe s., 2e moitié
  8. Je muir, je muir d’amourete - Adam de la Halle (v. 1245 - v. 1288)
    Rondeau à 3 voix. XIIIe s., 2e moitié
  9. Stella splendens - anonyme
    Virelai à 2 voix. Montserrat, Llibre Vermell, XIVe s.
  10. Douce dame jolie - Guillaume de Machaut (v. 1300 - 1377)
    Virelai monodique. XIVe s.
  11. Lamento e Rotta di Tristano - anonyme
    Estampie. Londres, British Library, ms 29987, XIVe s.
  12. Per tropo fede - anonyme
    Ballata monodique. Vatican, Codex Rossi, XIVe s.
  13. La Gelosia - Guglielmo Ebreo da Pesaro (v. 1420-1484)
    Danse. Paris, BnF, ms italien 476, milieu du XVe s.
  14. Basses danses - Conrad Pauman (v. 1410 - 1473), XVe s.

 

Dimanche 21 août

Ensemble Quaderna Via

Julián Rincón : chalemie, flûtes à bec, bombarde 

Lena Torre : vièle à archet da gamba

Dimanche 25 septembre

Ensemble Sine~Cum

Olivier Camelin : orgue portatif

Valérie Le Page : voix

BIOGRAPHIES

Gaëlle Durand

Elle commence l'étude du violon à l'âge de 5 ans au conservatoire et découvre la musique ancienne auprès de Charles Limouse (flûte baroque, direction d'orchestre). Parallèlement à des études littéraires (master de lettres modernes) elle développe une pratique professionnelle du violon dans plusieurs orchestres et de la vièle à archet dans plusieurs ensembles de musique ancienne. Elle approfondit ses connaissances en musique médiévale et Renaissance à l'Université de Paris-Sorbonne, où elle étudie, entre autres, le chant auprès de Katarina Livljanić (Dialogos) et l'accompagnement à la vièle à archet auprès de Benjamin Bagby (Sequentia), et obtient un master de musicologie en 2014. Elle se perfectionne via divers stages et master class, notamment auprès de Vivabiancaluna Biffi (Alla Francesca) pour la vièle à archet. Son intérêt croissant pour la musique ancienne jalonné de rencontres de musiciens et de luthiers passionnés la porte à découvrir la lira da braccio. Gaëlle est également professeure intervenante en musique médiévale au Conservatoire Arthur Honegger du Havre.

 

Maxime Fiorani

Après avoir pratiqué la danse classique, il se lance dans l’étude de la batterie en autodidacte et est engagé rapidement dans des groupes de variétés, de rock et de chansonniers qu’il accompagne en tournée pendant une dizaine d’années. En 1988 il découvre l’univers du cirque et collabore en tant que percussionniste aux spectacles du cirque « Le Grand Céleste ». En 1998 il rencontre Julien Skowron (Les Ménestriers) qui l’initie aux musiques médiévales et renaissances au conservatoire de Gennevilliers et intègre l’ensemble La Maurache. Depuis il continue d’évoluer dans ce riche et passionnant répertoire avec de multiples ensembles (Les Hautbois d’Henri IV, l’Escarboucle, Joër, La Carité de Guingamor, InAlto, l’Instrumentarium de Chartres…).

 

Julian Rincón

Né à Santiago de Cali en Colombie, il y étudie la flûte à bec auprès de David Gómez au Conservatoire Antonio María Valencia et il développe en parallèle des activités de concertiste, de musicien d’ensemble, de pédagogue et de compositeur. En 2014 il continue sa formation au CRR de Paris, dans la classe de Sébastien Marq, et obtient le diplôme de concertiste en flûte à bec avec la plus haute distinction. Il est admis en master à Sorbonne Université, et dans ce cadre il approfondit ses recherches dans les instruments à anche double anciens (chalemies, dulzian, basson) grâce à Jérémie Papasergio. Il enseigne actuellement la flûte à bec en conservatoire. Il collabore régulièrement avec les ensembles Into the Winds, Doulce Mémoire et Le Poème Harmonique. Il co-fonde l’ensemble Quaderna Via. Il s’intéresse aussi aux musiques traditionnelles de l’Amérique Latine, jouant sur divers instruments : la gaita colombienne, la quena ou le pinquillo ainsi que le charango.

 

Lena Torre

D’origine espagnole (Catalogne), elle se forme à l’École Supérieure de Musique de Catalogne avec Michel Poulet et Arnau Tomàs. Elle étudie ensuite au Conservatoire Royal d’Anvers avec Justus Grimm. Après un Master en violoncelle moderne, Lena se tourne vers l'interprétation historiquement informée. Elle suit d'abord un Master en répertoire classique et romantique auprès d'Ageet Zweistra (Jeune Orchestre de l’Abbaye de Saintes - Université de Poitiers). En 2015, elle s'installe à Paris afin de poursuivre ses études en violoncelle baroque avec David Simpson au CRR de Paris. Lena a joué avec Le Concert Spirituel, Les Nouveaux Caractères et Millenium Orchestra. Elle est membre fondatrice de Quaderna Via, un quatuor spécialisé principalement dans les musiques des XVIe et XVIIe siècles. Elle co-dirige aussi Concept Viae, un collectif générateur de projets musicaux et interdisciplinaires à esthétiques diverses.

 

Valérie Le Page

Pianiste et chanteuse, Valérie Nunes-Le Page a mené de nombreux projets en tant que chanteuse soliste ou directrice d’ensembles, chœurs... couvrant des époques musicales allant de la Renaissance à la musique contemporaine, parallèlement à une carrière de professeur de Formation Musicale et de chef de chœurs au CRD d'Évry. Elle s’est formée auprès de Marcel Pérès (CIRMA), Raphaël Picazos (CNSMD de Paris, CRD du Val-Maubuée) et au Centre de Musique Médiévale de Paris, avant d'obtenir un Master d'Interprétation des Musiques Anciennes (MIMA), option musique médiévale à Sorbonne-Université, sous la direction de Benjamin Bagby et Katarina Livljanić puis Marc Mauillon et Brigitte Lesne. Elle est à l’origine de plusieurs ensembles dont Contrapunctus (2018), principalement dédié aux musiques improvisées des XIe au XVe s. et Sine~Cum. Elle rejoint l'ensemble Mediva en septembre 2019 pour un projet autour des manuscrits de Provins, mené par Susan Boynton (Columbia University of New York). Elle chante également dans les ensembles Lux Cantus et dans la Schola de la Sainte-Chapelle.

 

Olivier Camelin

Organiste et claveciniste, Olivier Camelin a eu la chance de rencontrer des personnalités atypiques lors de ses études musicales telles que Louis Robilliard et Étienne Baillot (orgue et improvisation), Catherine Latzarus, Stefano Intrieri et Anne Dubar (clavecin et basse-continue). Agrégé de l'université, il se spécialise dans l'interprétation de la musique médiévale avec Raphaël Picazos (CNSM de Lyon et de Paris), GuillermoPérez (CIRMA de Moissac et KCB de Bruxelles), David Catalunya (Paris et Cuenca), et Katarina Livljanić, Benjamin Bagby et Isabelle Ragnard (Sorbonne Université.). Il est directeur artistique de l’ensemble Palin.e spécialisé dans l’interprétaton des musiques médiévales. Il dirige depuis 25 ans le festival Estivales des Orgues - Musiques en Haut !,  situé dans le Haut-Jura.

Informations pratiques

Dates et horaires :

  • Dimanche 24 juillet à 17h
  • Dimanche 21 août à 17h
  • Dimanche 25 septembre à 17h

Durée : environ 45 mns.

Accès aux concerts, après acquittement du droit d’entrée de la nécropole royale de la basilique cathédrale Saint-Denis (vous pourrez ainsi visiter le monument puis assister au concert) 

Billetterie en ligne pour vous acquitter du droit d’entrée de la nécropole royale ou sur place.

Informations : basilique@monuments-nationaux.fr 

MenuFermer le menu