Concert de chants médiévaux au cours de la visite

22 août 2021 Concert

Venez vivre des chants médiévaux dans la merveilleuse lumière dionysienne…

 

Les musiques médiévales sont à l'honneur à la basilique : huit musiciens feront résonner le chevet médiéval de Suger, manifeste de l'art gothique réalisé de 1140 à 1144, véritable écrin acoustique. Les visiteurs pourront vivre une expérience sensible par la découverte des riches sonorités qui ont fait vibrer l'Europe médiévale durant 800 ans.

Le Centre des monuments nationaux a donné carte blanche à un duo de musiciens spécialistes et passionnés qui feront entendre leurs voix et leurs instruments.

Venez profiter de ce moments musical et découvrir ce que les musiques du Moyen Âge ont à vous dire.

 

Dans le cadre des concerts de musiques médiévales au cours de la visite de la basilique, Erwan Picquet et Vincent Pislar vous présenteront principalement des chants liturgiques et paraliturgiques datant du XIIIe s...
La plupart d’entre eux ont été composés à Paris dans le style de la fameuse École de Notre-Dame qui a diffusé ses polyphonies dans toute l’Europe au cours du XIIIe s. ; le centre étant la cathédrale N.-D. de Paris.

Dans ce programme, vous pourrez aussi entendre des chants du XIIe s. qui ont résonné dans la basilique de Saint-Denis du temps de l’abbé Suger.

Programme

1) Candida virginitas / Flos filius Motet à 2 voix. Wolfenbüttel, Cod. Guelf. 1099 Helmst., vers 1240
Cette polyphonie célébrant la Vierge Marie est basée sur un air très connu au Moyen Âge. Tenor : “La fleur, c'est son Fils”. Duplum : “Ô virginité pure comme le lys, Ô pure fécondité à travers le Fils, Que la joie des humbles exulte, Ta chasteté broie la tête de l'ennemi et ouvre le palais du Père. Foi, espérance et charité peuvent ainsi s’imposer.”

2) L’autrier jouer m’en alai / Flos filius Motet à 2 voix. Wolfenbüttel, Cod. Guelf. 1099 Helmst., vers 1240
Cette chanson d’amour composée par un trouvère est basée sur le même Tenor que le motet précédent.

3) O beate Dyonisi Antienne. Antiphonaire de Suger (v.1080-1151) Paris, BnF, Ms latin 17296, 1140-1150
Cette antienne est chantée le 9 octobre pour la fête de saint Denis. Dans la liturgie sandionysienne, elle précède la lecture de l’Évangile : ”Ô bienheureux Denis, intercède pour nous auprès de Dieu.”

4) Deduc Syon - attribué à Philippe Le Chancelier (vers 1165 - 1236) Conduit à 2 voix. Florence, Ms Pluteus 29.1, vers 1250
Critique acerbe de la corruption dans l'Église :  “L’infirmité de la tête descend au corps...L’amour devient froid car il n’inclut plus “aime ton prochain”…Voyez, Dieu qui voyez tout, que l'Église est devenue un repaire de voleurs.”

5) Deus, Deus meus (extrait) Trait. Graduel Triplex
Ce trait correspondant au psaume 21 est chanté le Dimanche des Rameaux :  “Dieu, mon Dieu, posez votre regard sur moi. Pourquoi m’avez-vous abandonné ? La voix de mes péchés éloigne de moi le salut.”

6) Salva nos, stella maris Rondeau latin. Florence, Ms Pluteus 29.1, vers 1250
Chant dansant célébrant la Vierge Marie : ”Sauve-nous, étoile de la mer et reine des cieux.”

7) Salvator omnium Antienne. Antiphonaire de Suger (v.1080-1151) Paris, BnF, Ms latin 17296, 1140-1150
Cette antienne précédant la lecture de l’Évangile est chantée le 19 janvier pour commémorer la mort du roi Dagobert (v.600-638/9)

8) Pange melos Conduit à 2 voix. Florence, Ms Pluteus 29.1, vers 1250
Déploration sur la mort accidentelle de Frédéric Barberousse (1122-1190), empereur du Saint Empire romain germanique :  “Chante une mélodie de larmes. Le temps de la complainte est venu. L’étoile tombe et sa chute plonge la Terre dans les ténèbres.”

9) Alleluia Dominus dixit Alléluia. Graduel Triplex
Cet alléluia reprenant le psaume 2 est chanté pendant la première messe de la nuit de Noël, le 25 décembre :  “Le Seigneur m'a dit : tu es mon Fils ; moi, aujourd'hui je t'ai engendré.”

10) Advenisse parisius Répons. Paris, BSG, Ms 1283, 1250-1275
Chanté le 26 novembre, en l’honneur de sainte Geneviève qui aurait guéri Paris du mal des ardents : “Désormais, face au feu consumant qui réduit au désespoir, le salut est donné par la vierge.”

11) Et c’est assés pour m’esjouir - Jacques Vide (v.1385 - v.1430) Rondeau à 2 voix.Oxford, Ms Canonici 213, vers 1430
Chanson d’amour composée pour la cour du duché de Bourgogne.

À l’issue du concert, vous pourrez échanger avec les chanteurs qui vous donneront des précisions sur les pièces du programme. Vous pourrez aussi voir de plus près les fac-similés des manuscrits.

Erwan Picquet, voix

Après avoir étudié le chant lyrique au conservatoire de Versailles, Erwan Picquet découvre la richesse des musiques médiévales et Renaissance grâce aux enseignements d'Anne-Marie Deschamps, de Jean-Paul Rigaud, de Véronique Bourin et d'Anne Delafosse. Il se produit avec différents ensembles de musiques médiévales notamment Venance Fortunat, Beatus, Comet Musicke ou Mediva. Il est le co-fondateur de Quadruplum et de Rue des Chantres, deux ensembles spécialisés dans l'improvisation et l'interprétation des répertoires des XIIe et XIIIe siècles. Il se produit également avec des ensembles de musique Renaissance (Entheos, La Dolce Maniera) et de musique baroque (Akadêmia, Stradivaria, Concerto Italiano...). Il est professeur de chant et chef de chœur au conservatoire de musique et de danse de Saint-Denis.

Vincent Pislar, voix

Après des études de chant classique et d'astrophysique, Vincent Pislar se spécialise dans la musique médiévale. Il a fait partie de divers ensembles vocaux, en particulier des ensembles de solistes Dialogos (dir. Katarina Livljanić) avec qui il enregistre deux CD primés par la presse musicale et Sequentia (dir. Benjamin Bagby) spécialisés dans l'interprétation de la musique médiévale. Il chantait régulièrement à la cathédrale de Notre-Dame de Paris avec l'Ensemble grégorien de Notre-Dame (dir. Sylvain Dieudonné).

Informations pratiques

Dimanche 22 août 17h

Tarif : concert gratuit compris avec le billet d'entrée du monument

Réservation obligatoire : http://www.saint-denis-basilique.fr/

Renseignements : basilique@monuments-nationaux.fr

Basilique cathédrale de Saint-Denis – 1 rue de la Légion d'Honneur 93200 Saint-Denis

Attention : l'accès au concert est conditionné à la présentation d'un pass sanitaire. Plus d'informations

MenuFermer le menu