Attention
Les horaires d'ouverture variant régulièrement, il est conseillé de consulter la page "Informations pratiques" en cliquant sur « Préparer sa visite » dans le bandeau en haut de page.

Les Romanov à Saint-Pétersbourg, d’une nécropole à l’autre

17 novembre 2017  > 31 mars 2018 Exposition

Rendez-vous à la basilique Saint-Denis pour l'exposition "Les Romanov à Saint-Pétersbourg, d’une nécropole à l’autre"

 
Saviez-vous que la basilique cathédrale de Saint-Denis et la cathédrale Saints Pierre-et-Paul, mausolée grand-ducal de Saint-Pétersbourg, sont deux monuments jumelés ?

C'est dans ce cadre que vous pourrez découvrir l’exposition « Les Romanov à Saint-Pétersbourg, d’une nécropole à l’autre », présentée dans les six chapelles de la crypte de la basilique cathédrale de Saint-Denis.
Grâce à de nombreuses illustrations commentées ainsi que plusieurs objets provenant de la Forteresse, les visiteurs seront invités à découvrir ce monument et les plus emblématiques tsars de la famille Romanov : Pierre Ier dit le Grand (1672-1725), Catherine II dite la Grande Catherine (1729-1796), Alexandre Ier (1777-1825) et Nicolas II (1868-1918).
Le 16 novembre, des lectures et un concert publics marqueront le début de cette exposition. Le comédien François Rey, le poète et traducteur André Markowicz, et Pierre Pincemaille, organiste titulaire des orgues de la basilique, déclameront des textes et interpréteront des pièces musicales en lien étroit avec l’exposition. 

Les œuvres à découvrir

Vous pourrez découvrir des trésors tels que le masque moulé sur le visage de Pierre le Grand, une empreinte de sa main, ou encore une clef symbolique de la porte de Saint Pierre des anciens remparts de Saint-Pétersbourg.

Des images des funérailles royales des Romanov, faisant souvent écho à celles des souverains capétiens, seront également présentées, telles que celles de Pierre Ier ou celles de Pierre III.

Une présentation numérique permettra au public français de se familiariser avec la cathédrale Saints Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg, grande nécropole ayant accueilli les dépouilles des Romanov depuis la mort du tsar Pierre Ier dit le Grand en 1725

Informations pratiques

Dates : Du 17 novembre au 31 mars 2018

Tarifs : droit d'entrée du monument

Autour de l'exposition

Lectures et concert publics le 16 novembre

A l’occasion de l’exposition « Les Romanov à Saint-Pétersbourg, d’une nécropole à l’autre », le Centre des monuments nationaux propose une soirée de lectures et un concert publics à la basilique cathédrale de Saint-Denis le 16 novembre, à partir de 18h30.  

18h30, crypte de la basilique, vernissage : visite de l’exposition par André Filler, commissaire, Maître de conférence à Paris VIII en présence de Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux et de Sergey Kalyuzhin, directeur adjoint du Musée national d’Histoire de Saint-Pétersbourg.

19h30, chevet de la basilique, lectures et concert publics

- Lecture par André MARKOWICZ, poète, traducteur

Extrait du Le soleil d’Alexandre, Le Cercle de Pouchkine (1802–1841), Anthologie poétique

Morceaux choisis en Russe et en Français.

 « Que ferons-nous le 16 novembre, à la basilique ? Nous lirons des poèmes de la première génération de poètes russes qui fut consciente qu’elle était une génération - celle de Pouchkine, et celle, aussi, des décembristes, de cette génération qui a été fauchée par la violence de la répression qui s’est abattue sur la Russie aux premiers jours du règne de Nicolas Ier. La liberté, la répression, la prison, triade qui devait s’avérer éternelle en Russie. Nous lirons des poèmes de Pouchkine, bien sûr, mais aussi de poètes qui furent enfermés, à St Pierre et Paul, ou ailleurs : Ryléïev, Odoïevski, Kuchelbecker, et, bien sûr, Lermontov. - Des poèmes qui prennent en miroir l’histoire russe tout entière. » André Markowicz.

- Lecture par François Rey, comédien,

Extrait de En Russie : Impressions de Voyage d’Alexandre Dumas, ext. de La légende de Pereslof et de la légende de la Forteresse. 

- Concert d’orgue par Pierre PINCEMAILLE, titulaire des orgues Cavaillé-Coll de la basilique cathédrale de Saint-Denis 

Nicolas de GRIGNY (1672-1703), Plein Jeu et Fugue à 5 

Compositeur français, organiste à l’abbatiale de Saint-Denis de 1693 à 1695, né la même année que Pierre le Grand.  

Mikhaïl GLINKA (1804-1857), Fugue en la mineur

Compositeur russe, ayant composé entre les règnes de Catherine II et d’Alexandre III, fondateur de l’école musicale russe moderne, basée sur la culture musicale européenne. 

César CUI (1835-1918), Prélude en la bémol majeur

Compositeur russe mort la même année que Nicolas II, il est notamment connu pour avoir appartenu au Groupe des Cinq, un groupe de musiciens dont l’objectif était de produire de la musique typiquement russe. 

Charles-Marie WIDOR (1844-1937), Toccata de la 5ème Symphonie op.13

Œuvre composée en 1872, pendant le règne d’Alexandre II. 

Sergueï RACHMANINOV (1873-1943), Prélude en Ut dièse mineur 

Œuvre pour piano transcrite par l’organiste français Louis Vierne (1870-1937), titulaire de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. 

Improvisation sur un thème du folklore russe