Conte humoristique et historique en famille

25 décembre 2020  > 10 janvier 2020 Famille

Un moment d’humour et d’histoire pour petits et plus grands : le secret du saphir !

Vous ne pouvez venir dans la basilique actuellement, l’histoire de la basilique vient à vous par le cinéma !

     

    

En famille, découvrez un conte humoristique, pour petits et plus grands, le secret du saphir. Il se passe au XIIe siècle, lorsque Suger, moine à l'abbaye de Saint-Denis, croise la route d'une mystérieuse femme en rentrant d'un long voyage italien. Les destinées de nombreux personnages vont s'en trouver bouleversées.

Ce conte est basé sur de nombreux faits historiques. Suger apprend qu’il a été élu abbé de Saint-Denis en 1122 alors qu’il revient d’un voyage en Italie. En 1144, il a réussi à reconstruire son église et il est aujourd’hui considéré comme un des créateurs de l’art gothique. Saint-Denis va voir naître un bleu magique, celui des vitraux réalisés avec du bleu de cobalt que Suger appelle le bleu saphir. Le bleu devient à la mode, c’est la couleur de la Lumière, de la Vierge ou des ciels que l’on peignait en doré, en rouge ou noir auparavant...

Quelques années après, le fils du roi Louis VI le Gros, Philippe, âgé d’à peine 15 ans, meurt de manière bien étrange. Il se fracasse le crâne contre une pierre en tombant de son cheval qui s’est cabré du fait de la présence d’un cochon errant dans une rue de Paris. Sa mort nous est racontée par le prestigieux abbé de Saint-Denis, Suger, conseiller du roi Louis VI, dans sa chronique du règne, Vita Ludovici Grossi. Ainsi que le souligne Michel Pastoureau, qui a écrit un ouvrage sur ce fait divers, l'abbé désigne l'auteur du meurtre, porcus diabolicus, autrement dit un « cochon envoyé du diable ».

C’est cette histoire que se sont appropriés avec humour les comédiens de la Compagnie de la Petite Main Laurent Gerlaud et Caroline Le Lausque sur une réalisation de Gean Cartier. 

MenuFermer le menu